Contre le prolongement des vacances scolaires à Noël

418
Une salle de classe vide. Photo: Wikimedia Commons (photo libre de droit)

Le Syndicat des travailleurs de l’éducation de l’Est-du-Québec ne souhaite pas une prolongation des vacances à Noël.

Pour éviter la propagation du virus après rassemblements du temps des Fêtes, le gouvernement Legault songe à prolonger les vacances scolaires qui durent habituellement de 2 semaines.

La présidente du STEEQ, Anne Bernier, consulte ses membres et cette idée semble rejeter par la majorité des travailleurs. Anne Bernier dit comprendre les risques de propagation mais d’autres solutions existent.

La présidente suggère de maintenir les vacances à deux semaines mais les élèves pourraient demeurer en enseignement à distance pour les deux semaines qui suivent les vacances :

 

Cette option aurait l’avantage de ne pas prolonger l’année scolaire jusqu’en juillet :

 

La présidente se dit aussi préoccupée par les systèmes de ventilations vieillissants dans plusieurs écoles. Elle affirme que le gouvernement doit fournir l’aide nécessaire aux écoles afin d’améliorer ces équipements ou d’ajouter des systèmes de purification de l’air.

La solution d’ouvrir les fenêtres comme proposée par certains, ne tient pas la route :

 

Anne Bernier rappelle que dans plusieurs écoles polyvalentes les fenêtres sont rares ou ne s’ouvrent pas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here