Pas de suffrage universel pour le préfet

74

Le choix du prochain préfet de la MRC de La Côte-de-Gaspé ne se fera pas au suffrage universel cette année.

Le débat entourant cette question est sur la table depuis plusieurs années et ce n’est pas en 2021 que la question pourra être réglée selon le préfet et maire de Gaspé Daniel Côté.

Ce dernier explique qu’il s’agit d’un dossier qui mérite des discussions de fond et les prochaines élections municipales de novembre prochain laissaient peu de temps pour changer les façons de faire.

Daniel Côté précise que tous les maires qui siègent sur le conseil de la MRC en ont décidé ainsi à la dernière réunion.

Pour sa part, Solidarité Gaspésie, qui demande un vote au suffrage universel depuis 2017, affirme que de procéder ainsi était plus représentatif d’une démocratie saine. L’organisme justifiait aussi les nouvelles responsabilités des MRC qui nécessitent d’avoir un préfet élu à temps plein.

Daniel Côté comprend le point de vue de l’organisme, mais ajoute que d’autres points sont aussi à considérer dans ce dossier.  Notamment, que la Ville de Gaspé représente environ 85% de la MRC et que l’élection d’un préfet par vote auprès de la population serait ni plus ni moins que la mise en place d’un deuxième maire.

2 MRC sur 5 Gaspésie fonctionnent avec l’élection d’un préfet au suffrage universel, soit celle de Rocher-Percé et de la Haute-Gaspésie.

Au Québec, 18 MRC ont fait ce choix alors que les 70 autres fonctionnent avec l’élection du préfet selon le choix des maires élus.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here