Pas d’enrochement au quai de Percé

195

Québec confirme avoir l’intention de demeurer ferme dans ses négociations avec le gouvernement fédéral, pour que le quai de Percé soit réparé en entier et sans enrochement.

Il a été convenu en mai 2017 que l’infrastructure passerait de Pêches et Océans Canada aux mains du provincial. Par contre, il devra être remis à neuf avant que le transfert se fasse. L’été dernier, l’état du quai était tel que son extrémité était fermée aux bateaux et aux piétons.

Hier, le député de Gaspé a partagé ses inquiétudes sur l’avancement du dossier, lors de la période de question à l’Assemblée nationale. Gaétan Lelièvre disait craindre que les travaux de réfection ne se réalisent pas cette année à cause de la lenteur des négociations et qu’on passe d’une fermeture partielle à une fermeture totale pour des raisons de sécurité.

Il a aussi appris que parmi les scénarios de Pêches et Océans Canada, il y avait l’enrochement du quai, ce qui serait inadéquat pour répondre aux besoins des utilisateurs, selon lui.

Bien qu’aucun échéancier n’ait été mis de l’avant, le député responsable de la Stratégie maritime, Jean D’Amour, s’est voulu rassurant  sur ce projet maintenant estimé à 10 millions de dollars.

 

Le ministre responsable de la région, Pierre Moreau, soutient pour sa part que les intervenants du milieu seront consultés.

 

Les 2 s’entendent pour dire que les négociations vont bon train avec le MPO.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here