Pêcheurs pélagiques en attente d’une compensation financière

168
Photo: Archives

Les pêcheurs pélagiques de la Gaspésie sont en attente d’une réponse du gouvernement fédéral afin d’obtenir des compensations financières en raison du moratoire décrété sur la pêche au hareng et au maquereau annoncé en mars dernier.

Vendredi à Ottawa, 2 représentants des pêcheurs ont obtenu à peine 5 minutes pour faire comprendre au ministère de Pêches et Océans les impacts de cette interdiction.

La coordonnatrice et représentante de flottille à Capitaines propriétaires de la Gaspésie, Samantha Bois, estime que ces captures permettent à plusieurs pêcheurs de récolter un certain bénéfice à la fin de la saison :

 

Elle considère que ces ressources sont importantes dans l’industrie et que l’absence de revenu pour ces pêcheurs fragilise leur situation financière à court ou moyen terme :

 

Samantha Bois craint que si les captures de hareng et de maquereaux ne sont pas autorisées dès l’an prochain, certains pêcheurs pourraient tout simplement abandonner la pêche de ces ressources :

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here