Pieridae veut négocier une entente pour son expropriation d’Haldimand

189

Suite à la présentation des règlements sur les hydrocarbures, Pieridae se considère exproprié par le gouvernement de son droit de développer les hydrocarbures à Haldimand et se dit ouvert à négocier une entente.

Le gouvernement prévoit interdire tout forage pétrolier ou gazier dans le périmètre d’urbanisation des municipalités. Dans un communiqué de presse paru hier, la compagnie pétrolière estime donc que « les ressources du projet Haldimand pourraient être touchées négativement par les nouvelles restrictions imposées, puisque celui-ci se situe en partie dans le périmètre urbain ».

Pieridae ajoute qu’il avait l’intention de développer ce projet, tout comme dans le cas d’Anticosti, et que si les règlements interdisent le développement sur une licence d’exploration légitimement émise, il voudra « négocier une entente ».

Autrement, la compagnie se dit heureuse de l’annonce du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Moreau, puisqu’elle permettra l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures sur une grande partie du territoire québécois et plus particulièrement en Gaspésie.

Donc, pour ce qui est du projet Bourque, situé près de Murdochville, selon l’interprétation de Pieridae, il pourra aller de l’avant puisqu’il ne se trouve ni dans le schiste ni dans une zone de restriction.

Enfin, pour le projet Gaspésia, situé en plein cœur de la péninsule, la compagnie est confiante d’obtenir un permis pour les travaux sismiques envisagés cette année.

1 COMMENTAIRE

  1. Dommage que le Gouvernement renonce à profiter de la richesse naturelle présente au Québec concernant Haldimand , heureusement la compagnie Pieridae va être compensée pour ce recul du Gouvernement ( tout comme l’a été l’abandon du projet Anticosti ) . Cependant , bonne nouvelle , l’exploration et l’exploitation des autres ressources du territoire Gaspésien vont être mise en chantier au grand bénéfice de l’économie régionale et du Québec . Enfin on pourra créer de l’emploi et des retombées économiques régionales. Il est grand temps qu’on exploite nos richesses naturelles tout en demeurant respectueux de l’environnement et en assurant la protection du territoire , les enjeux ne sont pas incompatibles .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here