Plan de pêche au sébaste finalement déposé

155
Photo: Cieu Fm

L’augmentation de quota de sébaste annoncé par Pêches et Océans est une avancée, mais il n’en demeure pas moins que les pêcheurs du Québec seront désavantagés selon l’ACPG.

Dans son nouveau plan de gestion, la ministre Diane Lebouthillier fait passer de 25 000 tonnes prévues à 60 000 tonnes le nombre de sébastes qui pourra être capturé dans le cadre de la réouverture de la pêche dans le golfe Saint-Laurent.

Selon le directeur de l’Association des capitaines propriétaires de la Gaspésie, Claudio Bernatchez, les pêcheurs de crevettes n’auront finalement pas plus que le 10 % annoncé dans la première version du plan de pêche au sébaste, ce qui représentera 5 500 tonnes :

 

Le 5000 tonnes est une allocation de réserve qui sera accessible aux détenteurs de permis de pêche au sébaste.

Claudio Bernatchez trouve aussi malheureux que le Québec soit défavorisé pour la transformation en raison de l’avance d’autres provinces. Et plus, selon la carte identifiant les zones de capture, les pêcheurs du Québec seront désavantagés :