Plus de demandes d’aide en santé mentale

151

Les demandes d’aide en santé mentale ne cessent de croître.

Depuis l’automne dernier, les intervenants de l’Association d’entraide pour la santé mentale, La Passerelle en Gaspésie, constatent que les besoins de consultation augmentent.  Pour répondre aux nombreuses situations telles ruptures de couples, problèmes de dépendances, troubles d’anxiété amplifiés chez les plus jeunes, l’organisme a dû intensifier son offre de services.

Au cours des derniers mois, deux ressources supplémentaires en santé mentale ont permis aux intervenants de répondre aux différents besoins.

Selon la directrice de La Passerelle, Carole Gauthier, les conséquences émotionnelles de la pandémie sont encore bien présentes. Au lieu du ralentissement habituel des activités en période estivale, l’organisme fait face à une augmentation de nouvelles demandes.  Les séquelles occasionnées par la pandémie nécessiteront d’ajuster les services face à une nouvelle réalité.

L’Association d’entraide pour la santé mentale pourra conserver de façon permanente l’une des deux ressources qui lui ont été allouées.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here