La population de Percé dit non au règlement d’emprunt, le maire démissionne

3747

Les citoyens de Percé ont voté contre le règlement d’emprunt de 1,8 million de dollars pour le projet d’une rue commerciale et le maire André Boudreau démissionne.

C’est ce qui ressort du référendum qui s’est tenu dimanche auprès des 2 860 personnes habilitées à voter sur le territoire de la municipalité.

En fait, 953 personnes ont voté contre le projet alors que 745 étaient en faveur, pour un total de 1 698 votes.

Il s’agit d’un taux de participation de 59%.

Le maire, André Boudreau, avait espoir que la population appuie le projet. Il est déçu du résultat.

La greffière de la Ville de Percé, Gemma Vibert, confirme aussi la démission de deux conseillers et une conseillère. Il s’agit de  Renaud Camirand du secteur de l’Anse-à-Beaufils, de Lucien Proulx du secteur de Cap d’Espoir 2e rang et Doris Bourget du secteur Cap d’Espoir route 132.

Pour sa part, le conseiller de Barachois, Robert Daniel, qui militait contre le projet de règlement d’emprunt est satisfait du résultat du référendum.

Le référendum faisait suite à une tenue de registre en août dernier alors que 479 personnes s’étaient opposées au règlement d’emprunt de la Ville dans ce dossier.

Le projet consistait en l’aménagement de la rue conduisant au Géoparc avec dix terrains qui devaient être vendus à des commerces.

C’est lors d’une assemblée extraordinaire de la Ville de Percé en juillet dernier que la demande d’emprunt de 1 778 dollars, pour la construction de la nouvelle rue commerciale, avait été présentée à la population.

Le maire de Percé André Boudreau et le conseiller Robert Daniel seront en entrevue lundi midi à Radio Gaspésie à l’émission Info plus avec Richard O’Leary.

4 COMMENTAIRES

  1. Assez bas de classe pour parler en mal d’une personne décédée. Et vous, qu’avez-vous fait de si constructif pour la ville de percé?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here