Pour outiller les jeunes de 11 à 18 ans contre la détresse en situation de COVID-19

211

La Fondation Jeunes en Tête mène une tournée virtuelle dans les écoles secondaires de la pointe gaspésienne afin de mieux outiller les jeunes de 11 à 18 ans contre la détresse psychologique liée aux effets de la pandémie.

Le contexte actuel entraîne des conséquences sociales importantes chez les jeunes telles que l’isolement, la perte d’activités sportives et une augmentation du temps d’écran, ce qui peut mener à la détresse psychologique dont des signes d’anxiété voire même de dépression majeure.

Pour la directrice de l’organisme, Mélanie Boucher, certains signes précurseurs peuvent être observés.

Selon la Fondation Jeunes en Tête, 50% des problèmes de santé mentale débutent avant l’âge de 14 ans et 70% des jeunes qui souffrent de dépression n’en parlent pas par peur de jugement ou de rejet. Les statistiques démontrent également que le suicide est la 2e cause de mortalité chez les 15-29 ans.

C’est pourquoi Mélanie Boucher affirme qu’il est important pour les parents et l’entourage d’être à l’écoute lorsque l’on observe certains changements de comportement chez nos jeunes.

D’ailleurs, la fondation dispose sur son site internet d’un document à l’attention des parents qui suggère des ressources professionnelles en cas de besoin.

Pour plus de détails sur nos nouvelles, écoutez nos bulletins d’information du lundi au vendredi à 6h30-7h30-8h30-11h30-16h30-17h30 à Radio Gaspésie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here