Poursuite policière à Cap d’Espoir

274
Photo: Archive

La police a dû utiliser le tapis à clous, hier soir, pour arrêter un individu qui refusait d’obtempérer.

Selon Hélène Saint-Pierre, porte-parole de la Sûreté du Québec, les policiers de la MRC du Rocher-Percé ont intercepté, vers 18 heures 45 mardi soir, un jeune homme à Cap d’Espoir afin de vérifier son état.

Plutôt que d’obéir, l’individu d’âge mineur a pris la fuite en direction ouest à bord d’un véhicule.

C’est alors que s’est engagée une poursuite policière sur la route 132.

Il a été pourchassé à vive allure par des auto-patrouilles sur une distance de 90 kilomètres, avant que les policiers déploient, à Paspébiac, le tapis à hérisson à pointe creuse.

Il s’est immobilisé à Bonaventure et pris en charge par les policiers.  Il s’est écoulé 45 minutes entre le début et la fin de l’opération, selon la SQ.

Le jeune homme a été transporté à l’hôpital pour être évalué par le personnel médical.

Le directeur des poursuites criminelles et pénales déterminera si des accusations pourront être portées à son endroit.  L’individu pourrait faire face à plusieurs chefs dont possession de stupéfiants, conduite avec capacités affaiblies, conduite dangereuse et délit de fuite.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here