Projet de loi sur l’alcool : La Gaspésie s’y intéresse

233

Le projet de Québec de modifier la Loi sur les permis et les dispositions en matière de boisson alcoolique a des échos en Gaspésie.

Parmi les modifications proposées, certaines pourraient être avantageuses pour la région, selon Claudine Roy qui siège à l’Association des restaurateurs du Québec.

Par exemple, en saison touristique ou il serait permis aux enfants d’accompagner leurs parents sur une terrasse jusqu’à 23h.

La vice-présidente de l’organisme et ancienne propriétaire du Brise-Bise cite aussi l’obtention de permis d’alcool pour les entreprises saisonnières.

 

Le directeur d’Éduc’alcool trouve inconcevable que le projet de loi obligerait seulement les propriétaires de bar à recevoir une formation sur la consommation responsable. Hubert Sacy explique que ce sont tous les serveurs qui devraient être ciblés afin d’éviter des abus et que des clients prennent la route en état d’ébriété.

 

Pour sa part, Claudine Roy affirme que cette obligation serait difficile à appliquer pour tous les employés et qu’elle devrait se limiter au personnel derrière le bar et les propriétaires.

 

Enfin, Éduc’alcool voudrait aussi que le prix plancher de l’alcool soit augmenté afin de restreindre son accessibilité aux personnes plus vulnérables.

 

Hubert Sacy explique que le Québec est la seule province avec celle de l’Alberta à garder des prix  si bas.

En Gaspésie, on compte 415 établissements qui possèdent un ou des permis d’alcool.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here