Protection des baleines : Encore de l’incertitude pour les croisières

100

Escale Gaspésie croit que les nouvelles mesures de protection pour les baleines noires permettront de mieux planifier la prochaine saison, sans toutefois garantir que tous les navires jetteront l’ancre à Gaspé.

Transport Canada a annoncé la semaine dernière qu’il y aura entre les 28 avril et 15 novembre prochain une limite de vitesse établie à 10 nœuds pour les bateaux navigant dans le golfe du Saint-Laurent. Cependant, un couloir de navigation a été instauré entre la Gaspésie et l’île d’Anticosti pour permettre une circulation normale.

Pour le chef d’Escale Gaspésie, Stéphane Sainte-Croix, il s’agit d’un meilleur scénario que celui de l’an dernier, où la restriction s’appliquait partout dans le golfe et avait fait perdre à la région une quinzaine de bateaux de croisières et 25 000 passagers et membres d’équipage.

 

Il y a cependant un bémol : dans le cas où des baleines seraient aperçues dans le fameux couloir, il y aurait une diminution de vitesse automatique à 10 nœuds pour un minimum de 15 jours.

Le chef d’escale est bien conscient que de cette possibilité pourrait avoir un impact négatif pour la région.

 

Cette annonce du gouvernement arrive à un mois et demi de l’ouverture de la saison des croisières. Stéphane Sainte-Croix explique qu’il doit maintenant faire part rapidement de ces nouveautés aux lignes de croisières qui planifient faire escale à Gaspé.

 

Enfin, avec toutes ces nouvelles données, il affirme qu’il n’est pas garanti que les 50 navires prévus cette année jettent l’ancre dans la baie de Gaspé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here