Québec doit mieux protéger le territoire du caribou

195

Québec doit être plus actif pour protéger des territoires jugés sensibles pour des espèces comme le caribou, selon le député de Bonaventure et porte-parole officiel en matière de Faune, Sylvain Roy.

Le Journal de Montréal a compilé des images satellites prises au-dessus de la réserve faunique de Matane, entre 1984 et 2016. On constate une progression des coupes vers les montages des Chic-Chocs.

Suite à la diffusion de ces images, le député presse le gouvernement de Philippe Couillard de mieux protéger ces territoires fragiles qui représentent les derniers refuges des caribous de la Gaspésie. Sylvain Roy n’hésite pas à parler d’incompétence et d’illogisme de la part du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs.

 

Sylvain Roy affirme que la protection de zone protégée est une obligation et que si cette dernière n’est pas respectée, le gouvernement fédéral a la possibilité de mettre sous tutelle ce territoire avec comme conséquence une perte de souveraineté.

 

Sylvain Roy rappelle qu’un projet d’aire protégée est à l’étude depuis 2013 avec l’interdiction de coupes sur près de 184 kilomètres carrés. Mais selon lui, les activités industrielles se poursuivent tout autour, limitant ainsi l’habitat du caribou à une zone beaucoup trop petite pour son rétablissement.

La population du caribou forestier est estimée à seulement 75 bêtes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here