Québec garde le cap pour le retour en classe présentiel

210
Une salle de classe vide. Photo: Wikimedia Commons (photo libre de droit)

Québec souhaite toujours un retour en classe en présentiel le 17 janvier pour les élèves du primaire et du secondaire.

Les élèves de la province doivent se tourner vers l’école à distance cette semaine et la semaine prochaine, en raison de la flambée de cas de COVID-19 poussée par le variant Omicron.  Le ministre de l’Éducation, Jean François Roberge, ne croit toutefois pas que l’école virtuelle soit la meilleure option.

 

Au retour, les élèves et les enseignants devront continuer de porter un masque chirurgical en tout temps, sauf au moment des repas. Ceux-ci continueront de leur être fournis, et le ministre a indiqué que les écoles en auront suffisamment pour en remettre plus de deux par élève par jour, au besoin.

Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a précisé en conférence de presse que de nombreuses mesures seraient mises en place pour s’assurer d’un retour en classe sécuritaire pour les élèves et les enseignants.

 

Les élèves recevront chacun une boîte de tests rapides à leur retour en classe. Une autre boîte de cinq tests leur sera également remise en février. Cette distribution a pour objectif de permettre aux parents de tester leur enfant avant de l’envoyer en classe s’il présente des symptômes de la COVID-19.

Jean-François Roberge, a également précisé que les enseignants seront ajoutés à la liste des personnes admissibles au dépistage de la COVID-19 par le biais de test PCR à compter du 15 janvier.

Les examens du ministère prévus tôt en janvier pour certains élèves seront par ailleurs repoussés aux semaines du 24 et du 31 janvier. Pour ce qui est des bulletins, une période de grâce de deux semaines est accordée, de sorte qu’ils pourront être remis le 11 février.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here