Réaction à la zone de protection marine au Banc des Américains

157

La Société pour la Nature et les Parcs du Québec se réjouit de la création d’une première zone de protection marine par Québec et Ottawa au Banc des Américains.

Le directeur général de l’organisme, qui participe à l’élaboration du concept depuis près de huit ans, Alain Branchaud, reprend les propos encourageants de la ministre provinciale de l’environnement quant au maintien des usages traditionnels, comme la pêche, à l’intérieur d’une aire protégée.

Selon Alain Branchaud, la protection de la biodiversité des fonds marins pourrait avoir des impacts positifs sur le renouvellement de la ressource :

Toutefois, le directeur de la SNAP Québec croit que le dossier d’accès à l’Île Brion, notamment pour des activités de chasse au phoque, devra être réglé avant d’aller de l’avant dans le projet d’aire protégée aux Îles :

Selon la ministre Isabelle Melançon, le processus de consultation publique pour la création d’un réseau fédéral-provincial d’aires marines protégées devrait être lancé cet automne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here