Réactions à la démission d’Alexandre Cloutier

179

Le départ d’Alexandre Cloutier attriste les militants péquistes de la région, mais ils disent respecter sa démission.

C’est le cas du député de Bonaventure et du président de l’association régionale du Parti Québécois.

Le député de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier, a annoncé mardi qu’il ne solliciterait pas un autre mandat. Il a fait son entrée en politique en 2007 au côté d’André Boisclair.

Le président régional de l’Association péquiste, Robert Lapointe, s’est dit surpris de cette nouvelle. Il ajoute quand même qu’Alexandre Cloutier a été en politique active pendant plus de 10 ans et que ce mode de vie est très intense.

 

Même son de cloche du côté du député de Bonaventure, Sylvain Roy. Il rappelle qu’Alexandre Cloutier est père de jeunes enfants et que le travail est exigeant. Sylvain Roy, qui avait appuyé Alexandre Cloutier dans la course à la chefferie, respecte sa décision, mais il ajoute que même en temps de crise, comme c’est le cas présentement au PQ, il est important de ne pas quitter le navire.

 

Sylvain Roy confirme d’ailleurs qu’il sera candidat aux prochaines élections et il croit que son parti réussira à rebondir.

Deux autres grosses pointures, la députée péquiste de Pointe-aux-Trembles, Nicole Léger, et celle de Taschereau, Agnès Maltais, ont aussi annoncé leur retrait de la vie politique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here