Le réchauffement du golfe atteint un nouveau record

167

Selon le rapport annuel 2017 des conditions océaniques du golfe du Saint-Laurent, la température de l’eau a battu un troisième record consécutif en 100 ans.

À 300 mètres de profondeur, elle atteignait les six virgule trois degrés Celcius, soit près d’un degré de plus que la normale climatologique.

Selon les observations de Peter Galbraith, océanographe physicien de l’Institut Maurice-Lamontagne, cette tendance lourde au réchauffement n’est pas prête de se dissiper.

 

D’autre part, l’eau du golfe a perdu de sa salinité l’an dernier, à cause de l’important apport en eau douce du St-Laurent, qui a connu ses plus fortes crues depuis 1948. À la surface autour des Îles-de-la-Madeleine, cet été, elle est passée de 28 à 25 grammes de sel par kilogramme d’eau : un seuil minimal record.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here