Réforme de l’assurance-emploi demandée

644
Les bureaux de Service Canada, à Gaspé. Photo : Sonia Landry

Le groupe d’Aide et soutien aux travailleuses et travailleurs du secteur saisonnier demande une réforme complète du programme d’assurance emploi dans le contexte de la pandémie du coronavirus.

 

Le porte-parole de l’organisme, Fernand Thibodeau, a plaidé le dossier cette semaine devant les députés fédéraux qui siègent sur le Comité permanent des ressources humaines.

Il affirme que des travailleurs saisonniers ont dû avoir recours à la prestation canadienne d’urgence en raison de la fin de leur prestation d’assurance-emploi et d’un retour au travail retardé en raison de la COVISD-19.

Selon Fernand Thibodeau, cela démontre que le programme ne peut pas répondre aux besoins de ces travailleurs dans ce genre de circonstances.

Dans un premier temps, le porte-parole de l’ASTS réclame des changements au nombre d’heures pour être admissible et pour le nombre de semaines de prestations d’assurance-emploi :

 

Fernand Thibodeau demande aussi que le projet pilote pour combler le trou noir avec 5 semaines supplémentaires de prestation, qui se termine en 2021, devienne permanent :

 

De plus, l’organisme de défense des travailleurs saisonniers voudrait que la carte des régions au Canada mise en place pour déterminer l’accessibilité à l’assurance emploi soit revue. Selon Fernand Thibodeau, certaines sous-régions de ces zones ne reflètent pas la réelle situation économique des travailleurs saisonniers et ces derniers sont pénalisés.

N683C

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here