Rejet des offres de Québec par les intervenantes en milieu familial

139

Les membres de la Fédération des intervenantes en petite enfance votent  à 82 % contre l’offre du ministère de la Famille, dans le cadre du renouvellement de la nouvelle convention collective.

Les personnes qui ont voté ont donc rejeté les offres finales et globales en plus de voter pour le déclenchement du mandat de grève générale illimitée le 21 septembre par une majorité de 62 %.

Comme la grève a reçu la majorité des votes, les membres du syndicat CSQ ont également voté sur un plan de mobilisation prévoyant une grève rotative dans toutes les régions du Québec du 1er au 18 septembre.

La représentante de l’Alliance des intervenantes en milieu familial pour la région de la Gaspésie, Kathy Côté, affirme que le contenu de l’offre gouvernementale n’était pas acceptable :

 

Malgré tous les chambardements causés par la crise de la COVID-19 à ses membres, le gouvernement n’a démontré aucune valorisation envers le métier, prenant même des décisions, qui aujourd’hui, ont des répercussions sur le revenu de garderie en milieu familial :

 

Les intervenantes profiteront de l’été pour bien informer les parents sur leurs revendications et les moyens de pression à venir.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here