Éviter le trou noir tout en contrant la pénurie de main-d’œuvre

83

Rémi Massé invite les chambres de commerce et les entreprises à réfléchir à des solutions innovantes afin de faire face à la pénurie de main-d’œuvre.

Les gouvernements du Québec et du Canada viennent d’annoncer officiellement la conclusion d’une entente pour aider les travailleurs saisonniers à faire face au trou noir. Il s’agit d’une entente de transfert de 6,4 millions de dollars qui permettra d’offrir de la formation rémunérée aux travailleurs des industries saisonnières ayant épuisé leur prestation d’emploi avant le début de la prochaine saison. Cette annonce était connue depuis l’adoption du budget 2018, mais elle a été officialisée la semaine dernière et présentée en conférence de presse à Sainte-Flavie.

Rémi Massé rappelle qu’il s’agit d’un projet pilote et que le gouvernement du Canada dispose d’une somme de 230 millions de dollars qui pourrait servir au cours des prochaines années à aider les travailleurs saisonniers de même qu’à contrer la pénurie de main-d’œuvre. En effet à une certaine période de l’année des travailleurs sont disponibles et Rémi Massé invite les chambres de commerce et les entreprises à travailler à l’élaboration de solutions innovantes, comme du jumelage d’entreprises rendu possible avec des programmes de formation ciblés. Il pourrait s’agir d’une façon d’éviter le trou noir tout en contrant la pénurie de main-d’œuvre.

 

80 millions seront versés à Québec en 2018-2019 et 150 millions en 2019-2020 pour l’élaboration de projets locaux. Le tout est en élaboration et c’est pour cette raison que le député Massé invite les intervenants à être proactifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here