Reprise des négociations pour éviter la grève dans les parcs nationaux

125

Les négociations ont repris vendredi matin entre la Société des établissements de plein du Québec (SÉPAQ) et le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec, afin de régler le litige sur la question monétaire dans le cadre du renouvellement de la nouvelle convention collective.

Mercredi dernier, le syndicat a annoncé une grève générale de ses membres dans 23 parcs nationaux au Québec en raison de l’offre patronale qualifiée d’inacceptable.

Dans un communiqué émis en fin de journée jeudi, la SÉPAQ mentionnait que tous les efforts étaient mis en œuvre pour éviter les inconvénients occasionnés par une grève de ses employés. Elle précise que les négociations se sont toujours faites sur un ton harmonieux et respectueux.

Une séance de négociation a eu lieu mardi et se poursuivait vendredi.

S’il n’y a pas d’entente d’ici le samedi 20 juillet, les parcs demeureront ouverts, mais à effectif réduit ce qui occasionnera une réduction de certains services, dont la restauration et les activités guidées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here