ROCGÎM, inquiétudes sur le financement de Québec

115

Le Regroupement des organismes communautaires de la Gaspésie-les îles s’inquiète pour la reconduction des montants alloués par Québec dans le cadre des Alliances pour la solidarité.

Face à l’incertitude relativement au financement pour la lutte contre les effets de la pauvreté, l’organisme dénonce du même coup la diminution financière annoncée pour la région alors qu’elle constitue l’une des plus importantes sources de financement pour son organisme. La coordonnatrice du ROCGIM, Geneviève Giguère,

 

Dans les faits, le budget annuel pour la région Gaspésie-les Îles passe de 1,9M$ à 70 000$. De plus, ce financement servira uniquement pour poursuivre le travail de concertation, ce qui n’apportera rien sur le terrain pour soutenir les femmes, les familles et les aînés notamment.

En attente du prochain budget du gouvernement provincial, Geneviève Giguère fonde l’espoir d’un engagement formel pour la reconduction des montants alloués afin de permettre aux organismes d’avoir plus de prévisibilité quant à leur financement :

 

Selon Geneviève Giguère, il est impossible de lutter réellement contre les effets de la pauvreté dans un tel contexte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here