Saison de la pêche sous pression de la COVID-19

1156
Photo: CFIM-FM

L’industrie de la pêche ne se fait pas trop d’illusion sur la saison qui commence en raison de la pandémie de coronavirus.

 

Autant les transformateurs que les pêcheurs se questionnent à savoir si la demande des produits marins sera suffisante pour poursuivre les activités pour la saison complète.

Après les homardiers, l’Association québécoise de l’industrie de la pêche avoue que la saison s’annonce moins bonne que les années précédentes.

Le directeur de l’AQIP, Jean-Paul Gagné, précise que la pêche qui débute avec le crabe des neiges va permettre de tester les marchés :

 

Dans le cas où la demande n’est pas suffisamment au rendez-vous, les usines pourraient   garder le crabe congelé en attendant la reprise :

 

Du côté de la crevette, Jean-Paul Gagné explique attendre le retour de la certification MSC avant de commencer la transformation afin d’avoir accès à des marchés qui obligent cette dernière:

 

Autre enjeux, le directeur de l’AQIP précise que les usines doivent aussi vendre leur inventaire de crevette avant de recommencer leurs activités.

 

La pêche à la crevette débute habituellement le 1er avril.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here