Saison touristique estivale record en Gaspésie pour 2021

341
Percé, vu du Rocher. Photo : Sonia Landry

Tourisme Gaspésie fracasse des records d’achalandage et de retombées économiques lors de la saison estivale de 2021.

 

L’organisme estime le chiffre d’affaires grimper à 301 millions de dollars amassés du mois de mai à l’Action de grâce tandis que 254 millions ont été récoltés pour 2019, ce qui est en soit énorme selon Joëlle Ross, la directrice générale de Tourisme Gaspésie. 

 

Plus de 500 000 visiteurs, composés à 80% de Québécois, ont foulé la Gaspésie cet été. L’allongement de la saison causé par les températures assez douces dès le printemps explique cette grande popularité.

 

Le fait aussi que les entrepreneurs et les touristes se soient habitués aux mesures sanitaires a grandement aidé la saison estivale à battre son plein. « Même s’il y a eu beaucoup de gens sur notre territoire, 2021 a été plus facile à gérer sur le terrain que l’année 2020 où tout le monde était perplexe sur la marche à suivre concernant la Covid », illustre Joëlle Ross.

 

La directrice générale note qu’elle se trouve présentement dans un creux de vague, une période moins prisée par les touristes, c’est-à-dire entre les feuilles et la neige. Elle demeure néanmoins confiante que la saison hivernale apportera son lot de touristes, dit-elle. Habituellement, 40 000 personnes viennent visiter la péninsule. « En hiver, la clientèle est très différente qu’en été. Celle-ci reste en Gaspésie trois à quatre jours seulement puis est essentiellement composée des régions voisines comme le Nouveau-Brunswick par exemple », mentionne-t-elle.

 

Malgré la réouverture de la frontière terrestre américaine qui enlèvera de nombreux Québécois à la région, cette perte de visiteurs sera comblée par la clientèle internationale, essentiellement de l’Ontario, les provinces maritimes, les États-Unis et la France, qui représente tout de même 20% de l’afflux touristique, se rassure-t-elle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here