Selon Nadia Minassian, Keolis a l’obligation de maintenir son service

732

La présidente de la Table des préfets des MRC de la Gaspésie, Nadia Minassian, affirme que Keolis Canada a l’obligation de maintenir son service en Gaspésie.

Cette position fait suite à la menace de Keolis Canada de suspendre le voyagement à l’est de Rimouski à compter du 7 février. La maison mère d’Orléans Express justifie son intention par le manque de clientèle depuis le début de la pandémie, ce qui affecte sa capacité financière.

Selon Nadia Minassian, l’entreprise doit respecter son engagement conclu avec son regroupement :

 

Elle rappelle qu’un jugement de la Commission des transports du Québec oblige le transporteur à maintenir une partie de ses désertes en région.

La présidente de la Table des préfets considère qu’il revient à Keolis de faire ses démarches auprès du gouvernement pour obtenir un soutien financier de sa part :

 

Selon Nadia Minassian, ce service est essentiel pour la population de la Gaspésie et il doit être maintenu. Si le problème persiste dans le futur, il faudra analyser des solutions pour régler la situation une fois pour toutes :

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    Nos élus locaux ne font que constater. Nul besoin de payer aussi cher pour une telle réflexion.
    Gaston Langlais – Gaspé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here