Risques d’avalanche : pas seulement pour le ski hors-piste

47

Avalanche Québec avise la population qui pratique des activités hivernales dans des lieux montagneux de prendre conscience des risques d’avalanche.

L’organisme tenait en fin de semaine, dans le parc national de la Gaspésie, la 14e édition des journées de sensibilisation aux avalanches dans le but d’informer la population et les adeptes de plein air de l’importance de la sécurité dans la pratique de sports d’hiver en montagne.

L’instructrice à Avalanche Québec, Julie Leblanc, explique que la population a tendance à penser que les personnes à risque sont souvent celles qui pratiquent le ski hors-piste, ce qui n’est pas le cas.

 

Julie Leblanc précise aussi que les avalanches ne se produisent pas seulement dans les sites très montagneux comme dans le parc national de la Gaspésie.

 

Cette année, un premier accident mortel impliquant un motoneigiste dans une avalanche est survenu au Québec, ce qui ne s’était jamais produit auparavant.

 

Avalanche Québec emplois 8 personnes basées dans le parc national de la Gaspésie et dispose d’un budget de 300 000 dollars annuellement.

Chaque saison l’organisme risque une fermeture faute de financement adéquat. Alors que Québec aide pour 30 % de la facture, Avalanche Québec aimerait bien que le fédéral en fasse plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here