Tous les avions-hôpitaux peuvent maintenant recevoir les parents accompagnateurs

2788

L’adaptation des avions-hôpitaux pour l’accompagnement parental des enfants transférés d’urgence n’a pas été très dispendieuse.

Seul un des quatre avions de la flotte du Service aérien gouvernemental de Transports Québec a nécessité des modifications.

Au ministère, on explique qu’il s’agit de l’avion-hôpital de relève, le Challenger C-GQBQ, dont l’utilisation est privilégiée lors d’accompagnement parental.

Il a fallu reconfigurer la cabine de l’appareil, pour y permettre l’ajout de deux places assises. Cette modification a coûté 4000 $.

Quant à l’avion-hôpital principal Challenger C-GURG, sa configuration médicale permet déjà la présence d’un parent accompagnateur, tout en conservant la capacité d’intervention de ses trois modules de civière et du module d’incubateur.

Pour ce qui est des avions de type Dash 8, l’accompagnement parental était déjà permis à bord.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here