Le prochain gouvernement devra assumer les dépassements de coût du rail

183

L’élection d’un gouvernement caquiste à Québec serait le pire scénario pour la poursuite des travaux de réfection du chemin en Gaspésie et pour son économie, selon le ministre responsable de la région, Pierre Moreau.

Le dernier sondage de Leger, publié la semaine dernière, démontre que si des élections se tenaient ces jours-ci, la CAQ formerait un gouvernement majoritaire avec 36 % des intentions de vote. Les libéraux récolteraient 28 % des voix, le PQ 19 % et Québec Solidaire 9 %.

Le gouvernement libéral de Philippe Couillard a garanti 100 millions de dollars pour la remise à niveau du rail entre Matapédia et Gaspé, mais déjà, la Société du chemin de fer de la Gaspésie avoue qu’il y aura des dépassements de coûts pour se rendre jusqu’à Gaspé. Les travaux sont prévus quelque part en 2020.

Selon Pierre Moreau, l’élection de la CAQ ne présage rien de bon pour l’obtention de fonds supplémentaires pour terminer la réfection du chemin de fer en Gaspésie.

 

Le président de la Société du chemin de fer, Éric Dubé, ne veut pas s’avancer sur le parti qui formera le prochain gouvernement. Il affirme toutefois qu’il donnera la chance au coureur en espérant que les montants d’argent, en cas de dépassement de coûts, seront au rendez-vous.

 

Le maire de Gaspé, Daniel Côté est plus direct envers le prochain gouvernement à Québec, qui aura l’obligation, selon lui, d’investir l’argent nécessaire pour la réfection du rail jusqu’à Gaspé. Il s’agit d’une question de développement économique, tout comme d’autres projets en cours au Québec.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here