Train touristique, toujours dans les plans

221

La Société de chemin de fer de la Gaspésie songe à acquérir un nouveau train touristique.

La semaine dernière, lors de la présentation du rapport de Gaétan Lelièvre sur la réhabilitation du rail, le comité Solidarité Gaspésie a réclamé des investissements sur le tronçon Percé-Gaspé pour permettre une remise en service du train l’Amiral.

Le directeur de la Société du chemin de fer de la Gaspésie, Luc Lévesque, soutient d’emblée que ce dossier est toujours dans les cartons.

Cependant, le futur train pourrait être très différent de ce que l’Amiral était.  D’une part, ses wagons se trouvent en très mauvais état, mentionne le directeur.  Par ailleurs, sa locomotive subit des réparations majeures au moteur, en raison d’un bris survenu en 2018, alors qu’elle était affectée au transport de marchandise.

Les travaux amorcés l’an dernier devraient être complétés d’ici moins d’un an.  Le véhicule servira de nouveau au transport de marchandise.

Luc Lévesque affirme que, même si le projet est embryonnaire et non officiel, la Société de chemin de fer se penche sur la possibilité de faire l’acquisition d’un nouveau train touristique :

 

La société songe à l’option d’un train à wagons autopropulsés, beaucoup plus économique que le modèle traditionnel locomotive-wagons :

 

 

L’Amiral a été mis en service en 2013 et les opérations se sont terminés en 2014.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here