Programmation du Festiplage, une situation malencontreuse

408
La scène du Festi-Plage Photo: Geneviève Patterson

Malgré une certaine déception pour une programmation sans tête d’affiche féminine, la députée de Gaspé Méganne Perry Mélançon trouve déplorable que l’on s’acharne sur le comité organisateur du Festival de Cap d’Espoir.

Depuis les derniers jours, le comité fait face à certaines critiques après l’annonce de sa programmation la semaine dernière.

La députée avoue avoir été déçue lorsqu’elle a appris la nouvelle, mais soutient qu’il s’agit d’une situation malencontreuse après avoir pris connaissance du point de vue du comité organisateur. Il faut donc voir les deux côtés de la médaille, dit-elle.

 

Méganne Perry Melançon explique qu’il y a aussi des réalités régionales pour un comité qui organise ce genre d’événement. Le chemin est peut-être plus ardu pour offrir la même qualité que celle dans les centres urbains plus achalandés et mieux financés par les gouvernements.

Selon elle, il y a des leçons à tirer de cette histoire. Serait-il possible qu’il y ait une aide financière supplémentaire réservée à des événements qui se démarquent par la représentativité féminine, demande-t-elle.

 

Rappelons que la députée de Gaspé est porte-parole pour le Parti Québécois en matière de condition féminine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here