Un appui important pour garder notre point de contrôle routier

1149

Le Dr Yv Bonnier-Viger croit que la demande du CISSS de la Gaspésie va ajouter du poids à ses recommandations pour le maintien d’un point de contrôle.

Le directeur de la Santé publique de la Gaspésie est toujours en discussion avec le ministère de la Santé pour tenter de convaincre ce dernier de ne pas lever les barrages routiers le 18 mai prochain.  Il craint de voir une recrudescence du coronavirus sur le territoire qui viendrait mettre trop de pression sur le système de santé.

Le Dr Yv Bonnier-Viger explique que les membres du conseil d’administration du CISSS de la Gaspésie ont raison d’être inquiets et affirme que leur demande est légitime :

 

Le Dr Bonnier-Viger croit aussi que le ministère de la Santé n’aura d’autre choix que d’ajouter tout cela dans sa réflexion :

 

Le directeur de la Santé publique de la Gaspésie tient toujours à ce que l’Institut national de santé publique du Québec effectue une modélisation de l’impact de l’arrivée des touristes dans la région sur le nombre de cas de coronavirus.

 

 

 

2 COMMENTAIRES

  1. je suis en désacored pour la levée du barrage . populatios vieillante et nous n avons pas beaucoup de covid 19 . ma réponse est de garder les barrages barrés pour notre sécurité merci

  2. I believe that lifting the barriers today will cause an out pouring of cases…People who live in the Gaspe have trouble keeping their distance from one another, and now with the regions opening it will become very dangerous …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here