Un bel été pour l’île Bonaventure

203
Des bébés fous de Bassan. Photo: Archives.

Malgré une météo peu clémente et la crainte de la grippe aviaire, l’été 2023 se révèle plus que positif pour les fous de Bassan et les gestionnaires de l’Île-Bonaventure à Percé.

Selon Rémi Plourde, directeur du parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé, la grippe aviaire qui avait tué des milliers de fous de Bassan aux Îles-de-la-Madeleine l’an dernier avait épargné la colonie de Percé et celle-ci avait connu un taux de reproduction exceptionnel :

 

Pour ce qui est de cette année, et bien que les données officielles ne soient pas disponibles avant la mi-septembre, la colonie semble bien se porter selon Rémi Plourde.

Quant à la disponibilité de la nourriture qui avait également suscité des craintes au courant des dernières années, il est intéressant de constater que les fous de Bassan paraissent avoir adapté leurs habitudes de pêche et leur régime alimentaire à la présence de nouvelles espèces :

 

Au niveau de la saison touristique, là encore les choses semblent bien aller alors que les visiteurs sont au rendez-vous malgré le temps pluvieux :

 

Le parc national de l’Île Bonaventure demeure ouvert jusqu’au 9 octobre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here