Un bureau de projets pour lutter contre l’érosion et l’immersion

162
L'érosion des berges (ici du côté nord de la 132), véritable enjeu pour la région. Photo: Gracieuseté/CIEU-FM

Québec confirme la création d’un bureau de projets pour lutter contre l’érosion et l’immersion.

Une quarantaine d’intervenants régionaux se sont rendus à Sainte-Anne-des-Monts jeudi matin pour l’annonce officielle effectuée par le ministre de l’Environnement, Benoit Charette, et la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest.

La direction régionale du bureau sera située aux Îles-de-la-Madeleine, mais 6 régions seront couvertes par les actions du bureau.  Des ressources seront mises à profit dans chacune de ces régions. 23 personnes constitueront l’équipe du bureau de projets. Il est question de la Gaspésie-les-Îles, du Bas-Saint-Laurent, de la Côte-Nord, de Chaudière-Appalaches, le Saguenay et la Capitale nationale.

C’est en septembre 2022 que le premier ministre François Legault avait pris l’engagement de renforcer l’accompagnement des municipalités.  Le bureau sera coordonné par le ministère des Affaires municipales et composé de représentants de la Sécurité publique, de l’Environnement et du ministère des Transports. La ministre des Affaires municipales explique qu’en tout, 119 millions seront consacrés à l’érosion et l’immersion :

 

Le ministre de l’Environnement affirme que les priorités d’intervention seront déterminées par les membres du bureau et que l’enveloppe pourra éventuellement être bonifiée :

 

Le bureau a le mandat de réaliser un portrait des différents enjeux, définir des plans d’intervention complémentaires à ceux déjà existants, assurer la coordination des différents acteurs et soutenir les municipalités dans la mise en œuvre des actions prévues.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here