Un circuit automobile gaspésien de plus en plus branché

438

Hydro-Québec entame l’installation de dix nouvelles bornes de recharge rapide pour les véhicules électriques en Gaspésie, dont deux, à Gaspé.

Cette idée résulte d’un achalandage marqué dans le paysage routier de véhicules électriques, notamment en pleine saison touristique. La construction de ces points de recharge a déjà débuté et se poursuivra jusqu’au début de l’automne. Actuellement la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine possède treize bornes sur son territoire. «On avait environ 500 recharges par mois sur les bornes du réseau gaspésien. L’été dernier on a vu des pointes à 1300 recharges en un mois lorsque les gens visitent la région. C’est pourquoi on se dépêche d’en installer pour l’arrivée des touristes», affirme le porte-parole d’Hydro-Québec Louis-Olivier Batty concernant la source de ces ajouts.

Ces nouvelles bornes seront disséminées aux quatre coins de la péninsule notamment à Rivière-au-Renard, Gros-Morne et New Richmond. Elles varient également d’intensité soit 50 kW ou 100 kW. Une borne de recharge rapide coûte environ de 60 000 à 70 000 dollars à implanter.

Le défi de ces installations est de ne pas concentrer les bornes dans un secteur peu fréquenté. D’autant plus que les technologies concernant ce type de véhicule grandissent à haute vitesse. « L’autonomie des véhicules s’améliorent année après année. Maintenant on peut observer des voitures ayant une autonomie jusqu’à 500 km alors qu’il y a quelques années on était encore à 150-200 km», illustre le porte-parole.

Le Québec demeure un exemple en matière d’électrification du réseau routier en Amérique du Nord selon le porte-parole avec ses 3000 bornes dont 450 rapides. D’ici 2030, ce nombre bondira à 2500 bornes rapides. Pour avoir plus détails sur l’emplacement exact de ces bornes, l’application mobile du circuit électrique permet de prévoir un trajet sans risquer une panne de courant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here