Un groupe écologiste intègre le CREGÎM

767
La cimenterie de Port-Daniel. Photo : Archives

Environnement Vert Plus pense avoir trouvé le moyen d’avoir des antennes chez Ciment McInnis.

2 membres du groupe ont réussi, hier soir, à intégrer le conseil d’administration du Conseil régional de l’Environnement.

Bilbo Cyr, le président d’Environnement Vert Plus et Pascal Bergeron, le porte-parole du groupe, ont été élus sur 2 des 3 postes qui étaient vacants au Conseil de l’Environnement de la Gaspésie et des Îles.

Ainsi, ils croient que par leur nouveau statut d’administrateur, ils auront accès à toutes les informations qui circulent au Comité du suivi environnemental de Ciment McInnis.

Environnement Vert Plus prétend avoir toujours été tenu à l’écart des données sur les émissions atmosphériques de la cimenterie de Port-Daniel. Pour Pascal Bergeron, la solution était donc d’entrer dans l’organisation du CREGÎM, qui a accès à cette information recherchée.

Très actif dans ses interventions sur les dossiers à saveur environnementale, le groupe croit qu’intégrer le CREGÎM permettra un meilleur suivi de Ciment McInnis.

Pascal Bergeron soutient qu’Environnement Vert Plus n’a pas été invité, mercredi, à la première rencontre de la Table régionale sur le développement durable.  Une mise à l’écart, note-t-il encore une fois, qui est injustifiée, faisant valoir qu’EVP est le groupe qui possède le plus grand bagage de connaissances sur les hydrocarbures.

La directrice de Conseil de l’Environnement, Caroline Duchesne, promet qu’elle réagira plus tard aujourd’hui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here