Une alliance éolienne est créée pour de futurs projets

842

L’Alliance éolienne de l’Est-du-Québec souhaite profiter de la prochaine carence en énergie au Québec pour favoriser la création de nouveaux parcs.

L’Alliance est formée des Régies intermunicipales de l’Énergie du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, les MRC de L’Islet et de Montmagny. L’Alliance travaille à présenter au gouvernement du Québec un projet suprarégional visant la poursuite du développement de la filière éolienne. Il s’agit d’un projet qui représente des investissements de plus de 3 milliards de dollars et des bénéfices nets dans les communautés de 35 M$ à 40 M$ par année. Rappelons que le gouvernement du Québec a invité les régions à présenter des priorités de développement contribuant à relancer l’économie affaiblie par la crise sanitaire.

Le président de la Régie intermunicipale de l’énergie Simon Deschênes explique que  l’Alliance souhaite la construction de nouveaux parcs éoliens. Les MRC de L’Islet et de Montmagny présentent un fort potentiel. Même si le gouvernement a souvent fermé la porte à la construction de nouveaux parcs, Simon Deschênes explique que le contexte a changé. En effet selon les prévisions la province sera en déficit d’énergie dès 2025 :

Parallèlement on assiste à un changement de culture chez Hydro-Québec concernant la filière éolienne :

L’Alliance demande aussi la réalisation de travaux sur les lignes de transport desservant la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent afin de permettre l’exploitation additionnelle du gisement éolien sur le territoire. La mise en chantier est souhaitée pour 2021.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here