Une première semaine difficile pour les homardiers gaspésiens

1926
Crédit CIEU-FM

Les mauvaises conditions météorologiques rendent difficile la première semaine de pêche au homard en Gaspésie.

Les 120 homardiers de la zone 20A et 20B ont pris la mer lundi. Ces deux zones couvrent le territoire entre le secteur Penouille et Paspébiac environ.

Le directeur du Regroupement des pêcheurs professionnels de la Gaspésie, O’Neil Cloutier, explique qu’en raison de la pluie et des vents les prises sont peu nombreuses, particulièrement dans le secteur de la pointe de la Gaspésie.

À titre d’exemple, O’Neil Cloutier ramène à quai quotidiennement environ 500 livres de homard ce qui représente la moitié des prises habituelles. Il explique ce phénomène par les températures froides depuis le mois de mars.

 

Les pêcheurs ne connaissent toujours pas le prix qui leur sera offert à quai. Ils s’attendent à environ 8 dollars la livre, mais il aura l’heure juste la semaine prochaine lors du premier paiement.

 

Comme le prix du crabe a légèrement diminué, il ne s’attend pas à ce que le marché local se tourne de façon importante vers le homard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here