Campagne de sensibilisation contre les agressions sexuelles

94
Photo : Archives

Après une année et demie de préparation, la Coalition contre les violences conjugales et les agressions à caractère sexuel lance sa première campagne de sensibilisation.

En effet, de nombreuses radios communautaires gaspésiennes et des Îles diffuseront tout le long du mois de juin deux capsules audio chocs se concentrant sur les enfants violentés. «Ce projet se veut choquant pour que la population en général comprenne qu’elle a un rôle à jouer pour briser le silence derrière les agressions sexuelles. Si on est au courant qu’un enfant vit de la violence, c’est notre responsabilité de la signaler», explique Alexandre Gaudreault, le coordonnateur de l’organisme communautaire ESPACE Gaspésie-les-Îles.

Ainsi, cette campagne se nomme Pis là, tu dis rien faisant référence à l’ignorance dont les gens font preuve lorsqu’ils sont témoins de violence psychologique et physique, alors qu’habituellement on se mêle toujours de la vie des autres sauf lorsque celle-ci devient inconfortable.

Cette campagne annonce donc au grand public l’existence de cette coalition qui présentement demeure sous l’anonymat sur le web. Selon Alexandre Gaudreault, on peut s’attendre à d’autres grandes idées de leur part pour sensibiliser sur ce sujet toujours brûlant d’actualité, notamment à cause du nombre grandissant de féminicides ayant eu lieu au cours des dernières semaines lors du confinement. «Néanmoins, ça reste difficile de dire si la violence conjugale s’est accentuée avec la Covid puisque peu de cas sont signalés aux autorités alors les chiffres ne sont pas éloquents», illustre Alexandre Gaudreault.

Cette vaste coalition est le fruit d’un grand rassemblement de différents organismes communautaires qui se sont retrouvés dissous et sans le sou à la suite de la controversée réforme Barrette ayant eu lieu en 2015. Rappelons que dans ce projet de loi adopté sous bâillon, l’ancien ministre libéral de la santé abolissait diverses agences régionales de santé et de services sociaux pour les regrouper sous la bannière des CISSS et CIUSSS afin de faire des économies de 220 millions de dollars par année.

Ces capsules sont maintenant diffusées et le seront jusqu’à la fin du mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here