Y a-t-il un pilote dans l’avion ?

312
Photo: Archives

Le Parti québécois demande au ministre des Transports de déposer son plan pour le transport aérien régional avant la fin de la session parlementaire.

Le député du  PQ aux Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, s’impatiente devant la lenteur du ministre François Bonnardel à préciser ses intentions.

Pourtant, selon lui, le ministre s’était engagé à présenter son plan en janvier 2021, après que le Groupe de travail sur le transport  aérien régional ait déposé  des mémoires en octobre 2020 avec des pistes de solution. 13 mois plus tard, c’est le silence radio de François Bonnardel selon Joël Arseneau, qui se demande s’il y a un pilote dans l’avion :

Le député indique que cette inertie cause des incertitudes pour les transporteurs aériens qui n’osent pas investir pour améliorer leur service puisqu’ils  ne savent pas à quoi s’en tenir. Ce qui a des impacts auprès des utilisateurs qui n’ont pas le service auquel ils ont droit :

 

Joël Arseneau  ajoute qu’en ce moment le gouvernement se prive de retombées fiscales importantes qui, selon une étude de l’IREC, sont évaluées à 800M$ par année. Ce calcul est le résultat d’un manque de concurrence qui fait en sorte que le prix des billets est trop élevé, ce qui limite le nombre de passagers.

Pour plus de détails sur nos nouvelles, écoutez nos bulletins d’information du lundi au vendredi à 6h30-7h30-8h30-11h30-16h30-17h30 à Radio Gaspésie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here