Agriculture: Sylvain Roy déplore le congédiement de Louis Robert

109

Le député péquiste de Bonaventure Sylvain Roy s’indigne du congédiement d’un lanceur d’alerte et réclame qu’il soit réengagé.

L’agronome Louis Robert, un expert dans le secteur des grains, avait condamné l’ingérence du privé dans la recherche publique sur l’usage des pesticides.  Le 24 janvier, il a été limogé, par décision du ministre de l’Agriculture André Lamontagne, pour avoir transmis un document confidentiel à un journaliste, ainsi que pour avoir contrevenu aux obligations de discrétion, selon la lettre de congédiement rendue publique mercredi.

Le Parti Québécois déplore cette décision du ministre et, selon Sylvain Roy, le ministre se trompe de cible. Il explique que cette décision démontre clairement que la santé publique et la protection de l’environnement font les frais de l’opacité et de la tentative de museler un chercheur qui a à cœur le bien commun :

 

Sylvain Roy croit que le ministre Lamontagne commence bien mal son mandat :

 

Sylvain Roy mentionne que la Coalition Avenir Québec parle des deux côtés de la bouche, car le ministre de l’Éducation affirmait publiquement récemment vouloir protéger les professeurs qui dénoncent ce qui ne va pas dans le système de l’éducation. Le ministre faisait référence à Kathya Dufault, une enseignante de Rosemère qui a dénoncé publiquement les conditions de travail dans lesquelles elle exerçait son métier, et qui fait maintenant face à une procédure de congédiement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here