Au tour des Îles d’interpeller la Régie de l’énergie

87

Le député des Îles-de-la-Madeleine ainsi que le maire de la municipalité demande à la Régie de l’énergie d’analyser la situation prix de l’essence aux Îles.

Cette demande fait suite à la publication du rapport de surveillance de la régie des prix de l’essence en Gaspésie qui a démontré que les prix avaient été les plus élevés en 2019 dans 34 % du temps de l’année.

Le député Arseneau s’est dit surpris d’apprendre que les données relatives à l’archipel aient été exclues de l’étude afin de ne pas surestimer la moyenne des prix dans la région.

Il demande à ce que le même exercice soit fait ici, pour permettre aux citoyens de comprendre les paramètres qui expliquent la fluctuation du prix à la pompe aux Îles :

 

De son côté, le maire Jonathan Lapierre reconnait que plusieurs facteurs doivent être pris en compte, notamment le transport et les marges de profits des distributeurs et des détaillants, mais, qu’en l’absence de données probantes, il est difficile de se forger une opinion :

 

Pour la semaine du 14 janvier au 20 janvier, le prix minimum estimé par la Régie de l’énergie pour la communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine, ce qui exclut les frais d’opérations et la marge de profit des détaillants, est de 1,18 $ le litre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here