Bilan de l’année parlementaire 2019 de Méganne Perry Mélançon

136

La députée de Gaspé dresse son bilan de sa toute première année parlementaire, où elle relate ses bons coups tout comme ses déceptions envers le parti au pouvoir.

Tout au long de cette troisième session parlementaire, Méganne Perry Mélançon n’aura cessé d’affirmer que la CAQ se sera montrée brouillon et à l’improviste dans plusieurs dossiers. :

 

La députée réitère quant à la nécessité de voir se créer un ministre exclusif à la région, étant pour elle une cause non négociable. Ses points forts demeurent incontestablement sa lutte dans la cause des femmes, notamment celles de violence conjugale et de cyberintimidation :

 

Quant au gouvernement au pouvoir, elle se désole surtout par rapport à ses décisions en matière d’éducation, notamment dans le dossier du PEQ (Programme de l’expérience québécoise) que la CAQ avait tenté de modifier dans le but de se faire du capital politique. Elle qualifie le gouvernement de populiste :

Méganne Perry Mélançon se retrouve finaliste dans 4 des 6 catégories des ‘’étoiles parlementaires’’ de  La Presse. Elle conclue l’année avec le sentiment du devoir accompli.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here