Bonne réponse pour le déglaçage

38

La Garde-côtière canadienne a reçu jusqu’ici cinq réponses à l’avis d’intérêt pour le contrat de déglaçage des ports du Nouveau-Brunswick, afin d’y permettre le début de la pêche au crabe des neiges le plus tôt possible.

Compte tenu de la présence de baleines noires dans le golfe, Pêches et Océans écourtait cette année la saison de pêche au 30 juin.

Afin d’éviter des ouvertures différées dans les différents ports de la zone 12 dans le golfe, le MPO souhaite donner un contrat à une entreprise privée, pour déglacer plus tôt les ports du Nouveau-Brunswick, particulièrement ceux de Shippagan et de Caraquet, qui se trouvent en eaux peu profondes.

Le ministère avait déjà promis de devancer le déglaçage par le passé, mais ses propres brise-glace sont souvent coincés dans le fleuve à cette période, et incapables d’arriver dans le golfe suffisamment tôt pour libérer les ports.

Par voie de courriel, le ministère indique que d’autres intéressés pourraient s’ajouter à la liste, lorsque Service publics et Approvisionnement Canada lancera l’appel d’offres avec les conditions et exigences contractuelles.

Les associations de crabiers de la Gaspésie, des Îles et du Nouveau-Brunswick, ont toutefois résolu à la fin novembre que le comité d’ouverture pourra recommander à la ministre Jordan l’ouverture de la saison dans les ports libres de glace, même si d’autres sont toujours emprisonnés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here