Consortium pour une meilleure conscience environnementale

139

Un consortium de recherche entre Merinov, l’université Laval et  Cintech Agroaliementaire est mis sur pied afin d’appuyer les industries de la pêche du Québec. Les activités proposées  valoriseront les coproduits issus de la transformation du crabe des neiges et du homard.

Cette approche apportera des retombées économiques considérables pour les usines de transformation, de même qu’une rétention de main d’œuvre importante.  De plus, les entreprises font davantage preuve de conscience environnementale.  Laurent Girault, chercheur industriel chez Merinov :

 

Rappelons qu’en 2022, tout enfouissement de matières organiques sera interdit au Québec.  Les usines de transformation des produits marins génèrent chaque année plusieurs milliers de tonnes de déchets, provenant des carapaces de homard et de crabe des neiges. Outre le compostage ou l’enfouissement,  d’autres pistes de solution devaient être considérées :

 

Ayant déjà 4 clients, tant au niveau de l’alimentation humaine qu’animale, Ce concept de transformation est facilement transférable aux usines :

 

Ce projet sera réalisé sur trois ans. Il bénéficie d’un financement  total de 1,39M$, grâce au soutien de nombreux partenaires.  Il permettra également la formation de personnel hautement qualifié.  Les entreprises de notre secteur faisant partie de ce consortium sont Lelièvre Lelièvre et Lemoignan ltée, Unipêche MDM ainsi que E. Gagnon et fils ltée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here