Constante évolution, constante adaptation au CISSS de la Gaspésie

937

Le CISSS de la Gaspésie suit à la lettre les mesures de prévention du gouvernement Legault dans l’ensemble de la région par la mise en place d’équipes intitulées SWAT COVID-19.

Les équipes SWAT COVID-19 sont composées de 5 infirmières, et pour chaque réseau local, 2 médecins s’intègrent afin de supporter les différentes actions de prévention.

Lors du point de presse, les intervenants du CISSS de la Gaspésie ont confirmé qu’il n’y a toujours aucun cas de coronavirus  dans la région.

Or, advenant qu’un cas se confirmerait, puisque le laboratoire d’analyse pour les tests de dépistage le plus près se trouve présentement  à Québec, une possibilité d’en avoir un à Rimouski est retenue. Chantal Duguay, présidente-directrice-générale du CISSS de la Gaspésie et Dr Yv Bonnier-Viger, directeur régional de la santé publique :

 

Un plan de délestage a également été mis sur pied afin de libérer de l’espace : les chirurgies électives (mineures) sont reportées jusqu’à nouvel ordre de même que les rappels quant au dépistage du cancer du sein, qui le sont jusqu’au 30 avril prochain. Chantal Duguay:

 

Le CISSS invite la population à suivre toutes les mesures de prévention qui sont fondamentales et à utiliser les masques de façon optimale. Dr Bonnier-Viger et Johanne Méthot, directrice des soins infirmiers :

 

L’hôpital de Gaspé compte actuellement 4 lits aux soins intensifs. Le nombre visé est de 16. Johanne Méthot  et Chantal Duguay:

 

Les intervenants assurent que d’ici ce vendredi soir, tout sera fonctionnel et mis en place dans la péninsule.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here