Contre le changement de nom de la rue Tar Point

233

L’historien gaspésien Jean-Marie Fallu s’oppose au changement du nom de la rue Tar Point pour chemin Maher, annoncé plus tôt ce mois-ci par la Ville. Selon lui, ce changement n’est pas justifié sur le plan historique.

En effet, le nom Tar Point fait référence à la falaise située à Seal Cove dans la Baie de Gaspé. Ce secteur était un centre d’exploitation du pétrole important au Québec au courant des années 1860 et au début du siècle dernier.  Le comité de toponymie de la Ville de Gaspé a refusé sa demande, préférant donner  le nom de chemin Maher. Jean-Marie Fallu reconnaît l’importance de la famille Maher dans la ville de Gaspé, mais à son avis, le chemin en leur honneur devrait se trouver à un autre endroit :

 

M. Fallu rappelle que l’histoire de Tar Point remonte jusqu’en 1843, lorsque le géologue William Logan (1798-1875), fondateur et premier directeur de la Commission géologique du Canada, s’est rendu à la falaise de Seal Cove, et y fit la découverte d’hydrocarbures de surface. S’en suivit une véritable ruée vers l’or noir de Gaspé, entre 1860 et 1913, avec l’ouverture de 57 compagnies pétrolières. M. Fallu rappelle aussi qu’au début du siècle dernier, le pétrole était d’une importance capitale pour l’économie au Québec :

 

Suite au refus du comité de toponymie de la Ville de Gaspé, M. Fallu a fait une demande à la Commission de toponymie du Québec, ultime responsable des changements de noms de lieux pour toutes municipalités dans la province.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here