Ramaillages en tournée gaspésienne

142

Ramaillages (ONF) de Moïse Marcoux-Chabot est présenté en avant-première, en Gaspésie. Des projections auront lieu à Percé, Gaspé et Bonaventure cette fin de semaine.

Ramaillages est une série documentaire incontournable qui pose un regard sensible et rempli d’espoir sur la néoruralité et les défis environnementaux contemporains, au fil des saisons gaspésiennes.

La série documentaire Ramaillages de Moïse Marcoux-Chabot, produite à l’ONF, est actuellement présentée en avant-première en Gaspésie, là où elle a été filmée. Le coup d’envoi de la tournée gaspésienne a été donné le 14 février à Mont-Louis. Des soirées de projections sont organisées à Percé, Gaspé, Sainte-Anne-des-Monts et Bonaventure, en présence du réalisateur et de plusieurs des participants et participantes de la série. Ramaillages, qui compte six épisodes de 30 minutes, sera accessible en ligne sur ONF.ca dès le 7 mars et sera aussi projeté dans des festivals. Lui-même partie prenante de ces initiatives nouvelles, Moïse Marcoux-Chabot donne ici un accès privilégié à la beauté des gens, de la parole et du territoire, filmée au fil des saisons. Ramaillages est la première série documentaire produite à 100 % par l’ONF.

Cette série captivante marque la première collaboration entre le producteur et distributeur public et le cinéaste, qui s’est notamment fait connaître par sa participation à la Course des régions et ses courts métrages, dont Lespouère, primé entre autres au festival Les Percéides et en Louisiane. Moïse Marcoux-Chabot pose un regard amoureux et sensible sur des gens inspirants et positifs, qui l’ont amené à s’établir en Gaspésie afin de concrétiser avec eux la préservation et le développement du territoire, des idéaux s’inscrivant dans un mouvement mondial.

« Il se passe quelque chose en Gaspésie, un mouvement est en marche. Je vais en faire partie et j’aimerais filmer ça. Je souhaite être à l’écoute de la parole des Gaspésiens et néo-Gaspésiens, comme l’était Perrault avec les gens de l’île aux Coudres. » – Moïse Marcoux-Chabot, dans la présentation de son projet à la productrice Colette Loumède (ONF)

« Je m’étais mis à rêver d’une vie à faire des choses qui n’ont pas tant une fonction, mais plutôt du sens. […] J’ai pas envie d’avoir une vie bon marché, j’ai envie d’avoir une vie qui est bonne à vivre. » – Patrick Dubois (Carleton-sur-Mer), conteur, un des participants de la série.

Tournée en avant-première en Gaspésie

Toutes les projections se tiendront à compter de 17 h, en présence du réalisateur et de plusieurs des participants et participantes de la série.

  • Vendredi 21 février, Percé, Centre communautaire L’Oasis
  • Samedi 22 février, Gaspé, La Petite Églize
  • Samedi 23 février, Bonaventure, Loco Local
  • Vendredi 28 février, Sainte-Anne-des-Monts, Sea Shack

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here