Des cordages de couleur pour protéger les baleines noires

334

Les pêcheurs se voient imposer de nouvelles règles concernant l’identification des engins, pour protéger les baleines noires.

En effet, le ministère des Pêches et des Océans instaure pour la prochaine saison des sections cordages de couleurs différentes installées à trois endroits sur les engins de mouillage. Un premier près de la surface, un deuxième au milieu du cordage et le troisième près du casier. Une couleur identifiera l’espèce pêchée, une deuxième la région d’où provient le pêcheur et une troisième concernant la zone de pêche.

Ainsi, les pêcheurs de homard en Gaspésie se voient attribuer le jaune alors que le rouge est réservé pour les crabiers. Le vert identifiera la Gaspésie et les différentes zones de pêches au homard ceinturant la Gaspésie seront identifiées avec le blanc ou le gris.  Selon le MPO, il s’agit d’une mesure d’harmonisation avec les règles similaires qui sont en vigueur aux États-Unis.

Pour le directeur du Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie, O’Neil Cloutier, il s’agit d’une mesure inutile si on parle de protection de la baleine. Il sera plus facile d’identifier quel type de pêche est en cause en cas d’empêtrement, mais ultimement cette mesure n’empêchera pas de nouveaux empêtrements :

 

La seule utilité de cette mesure, selon O’Neil Cloutier, est de conserver l’accès au marché américain :

 

O’Neil Cloutier, lui-même pêcheur de homard, affirme que ces mesures sont encore plus inutiles pour les pêcheurs de homards, car cette pêche se  fait près des côtes loin des zones fréquentées par les baleines noires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here