Gaspé se défend de nuire aux commerçants

717

Le maire de Gaspé affirme que la municipalité n’est pas au-dessus des lois sur l’aménagement et l’urbanisme et qu’il n’est pas coutume de mettre des bâtons dans les roues des promoteurs.

Daniel Côté s’exprime ainsi suite aux déclarations provenant des commerçants et entrepreneurs de la région qui trouvent que la municipalité manque d’ouverture et de collaboration pour les aider  à réaliser leurs projets.

Dans un premier temps, le maire affirme que la Ville doit suivre les règlements dictés par Québec. Il comprend cependant que dans certains cas, l’aboutissement de projets qui ne cadrent pas dans le plan d’urbanisme se traduit par un processus plus long:

 

Daniel Côté cite en exemple l’implantation du restaurant Mc Donald’s à Gaspé, qui a nécessité de longues discussions avant d’aboutir. Selon le maire, il y a souvent d’autres éléments à tenir en compte, comme la question du paysage, de l’affichage et autres:

 

Concernant le manque de collaboration, Daniel Côté affirme que l’équipe municipale a comme mandat de faciliter le travail des entrepreneurs et commerces qui ont des projets. Il précise que si des améliorations doivent être apportées, le message sera passé:

 

Enfin, concernant le financement de la Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé, Daniel Côté affirme que les 50 000$ alloués par la Ville représente le montant le plus élevé d’aide donné à un organisme du genre au Québec.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here