Gîmxport accueille favorablement les nouvelles règles du MPO

379

Le directeur de Gîmxport accueille favorablement les nouvelles mesures d’identification imposées aux pêcheurs, mais selon lui, le problème est ailleurs.

Afin d’assurer une meilleure protection des baleines noires, Pêches et Océans instaure pour la prochaine saison des sections cordages de couleurs différentes installées à trois endroits sur les engins de mouillage.  Ainsi, les pêcheurs de homard en Gaspésie se voient attribuer le jaune alors que le rouge est réservé pour les crabiers.  Le vert identifiera la Gaspésie et les différentes zones de pêches au homard ceinturant la Gaspésie seront identifiées avec le blanc ou le gris.  Selon le MPO, il s’agit d’une mesure d’harmonisation avec les règles similaires qui sont en vigueur aux États-Unis.

Pour Gino Cyr, ce système de couleur viendra en fait faciliter la traçabilité en cas d’empêtrement avec une baleine, mais à l’instar du directeur du Regroupement des pêcheurs professionnels de la Gaspésie, O’Neil Cloutier, il ne croit pas qu’un système de couleur protégera les baleines ou garantira l’accès au marché américain dans le futur, surtout que l’industrie du homard est rarement pointée du doigt dans des cas d’empêtrement.

Ces mesures permettront peut-être à l’industrie de bien paraître auprès de nos voisins du sud, mais la solution idéale, pour le directeur de Gîmxport serait de permettre aux crabiers de sortir plus tôt avant l’arrivée des baleines :

 

Selon Gino Cyr, le MPO devrait faire davantage appel au privé pour déglacer les ports de pêche des maritimes ou de simplement permettre aux crabiers qui sont en mesure de le faire, de sortir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here